Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Suivi du site

La phase de « vigilance renforcée »

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 28 juillet 2011
La situation de « vigilance renforcée » implique que le CETE de Lyon informe la DDT38 de la situation qui transmet à son tour à la préfecture. Elle est décidée si l’un au moins des deux critères suivants est atteint :
- un critère de vitesse : idem déclenchement de la phase de pré-alerte mais avec un dépassement de la valeur 7,5 pour le rapport entre la vitesse journalière du jour considéré et la vitesse journalière moyenne sur l’année n-1 (1er juillet au 30 juin) ;
- un critère de persistance déboulements : en cas de persistance d’éboulements significatifs de l’ordre de quelques centaines de m3 à quelques milliers de m3 (a priori identifiés et ayant engendré une mise en pré-alerte), ou en cas déboulement de plus de 10 000 m3, la « vigilance renforcée » est décidée. Elle peut être éventuellement levée (décision de la préfecture) après observation des courbes de déplacement des capteurs et visite sur le terrain. Cette phase est réversible et sans notion de délai.