Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Activités de recherche
 
Les investigations et mesures effectuées sur le site depuis plus de vingt ans constituent une base de données de premier plan qu’il eut été dommage de ne pas exploiter à des fins de recherche. Ces données ont déjà été mises à profit dans plusieurs fiches de recherche financées par l’IFSTTAR, dans plusieurs projets INTERREG qui avaient pour objectifs la comparaison des techniques mises en œuvre et des résultats obtenus à Séchilienne avec celles et ceux de sites étudiés et surveillés dans d’autres pays de l’arc alpin. Un programme d’investigations profondes, destiné à mieux comprendre les mécanismes de déformation et de rupture, ayant débuté en 2009 et se poursuivant à l’heure actuelle a été mis à profit pour monter le projet ANR SLAMS qui regroupe plusieurs partenaires universitaires français associés au CETE de Lyon.
 
 
Analyse des données hydro-mécaniques
Les données de déplacements, d’apports hydriques de surface et en profondeur sont analysées pour mieux comprendre les mouvements observés et en prévoir l’évolution.
 
Radar ULB
Depuis plus de vingt cinq ans les dispositifs de surveillance et la connaissance géologique du phénomène n’ont cessé d’être améliorés. En témoigne le développement du système radar qui autorise des mesures précises, à longue distance et par tout type de temps.
 
Imagerie multisources
Le site est suivi par vidéo et par photographies, techniques qui permettent actuellement l’analyse d’un événement à posteriori en terme de volume éboulé et de limite de propagation. Des développements sont en cours afin de détecter les signes précurseurs d’éboulement à savoir des déplacements importants de l’ordre de 2 à 4 m.
 
Reconnaissances profondes
En 2009, un programme de reconnaissance profonde, basé sur une campagne de géophysique et sur des sondages carottés et destructifs destinés à être instrumentés, à été mis sur pied afin d’améliorer les connaissances sur les volumes en mouvement, sur l’hydrologie du site et les mécanismes de déformations en profondeur.
 
Valorisation de la recherche
La recherche est valorisée par des articles dans des revues à comité de lecture, français ou internationaux, par des communications dans des congrès ou des séminaires, par des formations...